Etes-vous victime de Névralgie d’Arnold ?

Etes-vous victime de Névralgie d’Arnold ?

Une douleur à la base de votre crâne que vous ne comprenez pas ? C’est peut-être la névralgie d’Arnold. Il s’agit d’un point cervical à la pointe de votre colonne vertébrale placée au sommet de votre cou qui pourra vous lancer une fois de temps en temps. Heureusement que pour vous aider à retrouver un certain confort et bien-être, il existe plusieurs solutions. 

Mieux vivre avec les douleurs autour du nerf d’Arnold

Plusieurs personnes, des jeunes comme  des moins jeunes vivent désormais avec les douleurs autour du nerf d’Arnold. Et pourtant dans 80% des cas, c’est une maladie que l’on peut parfaitement et rapidement soigner. 

Le plus simple pour y parvenir serait de consulter un médecin. Ce dernier pourra vous conseiller des traitements antidouleurs ou des produits anesthésiants qui vous fera retrouver presque instantanément votre confort et votre bien-être. 

À cela, vous pouvez ajouter la kinésithérapie qui est la technique pour soulager le nerf d’Arnold le plus rapidement possible. Il s’agira de faire quelques manipulations et des massages sur le nerf en question et dans le cou pour vous soulager. 

Si vous n’êtes plus un grand adepte des traitements médicaux classiques, des traitements naturels peuvent aussi être disponibles. La médecine chinoise ou l’acupuncture est d’ailleurs très connue pour le soulagement de ce genre de maladie. Il en est de même pour le Pilate et la naturopathie. 

Avec quelques changements dans vos habitudes pourraient également impacter sur votre état de santé. Par exemple, si vous avez l’habitude de travailler sur un ordinateur toute la journée, trouver la bonne position pour ne pas fatiguer le cou est de mise. Utilisez des accessoires comme des coussins chauffants également ne seraient pas du luxe. Et pensez à faire une pose une fois de temps en temps et à masser ou à tourner la tête afin de soulager le nerf d’Arnold. 

Avez-vous été diagnostiqué ? 

Attention toutefois, ce n’est pas parce que les douleurs autour du nerf d’Arnold sont extrêmement répandues depuis quelque temps que la moindre douleur dans le cou en est forcément une. Avant d’entamer quelques traitements que ce soient, assurez-vous être diagnostiqué. 

Quelques examens sont de mise notamment pour être sûr d’être une des victimes de cette maladie. Il faudra notamment passer par un scanner ou une IRM cervicale pour avoir une vision nette et précise de l’état de votre colonne vertébrale et votre nerf d’Arnold. 

Vous pouvez bien évidemment commencer par consulter un médecin généraliste pour votre première consultation. Ce dernier vous donnera des conseils sur la suite de votre suivi avec un autre spécialiste. Vous pouvez aussi directement vous adresser à un kinésithérapeute ou un ostéopathe pour être sûr d’être bien pris en compte. 

Des symptômes qui ne trompent pas

Pour autant, il y a des symptômes qui ne trompent pas et qui peuvent indiquer que vous souffrez réellement de la névralgie d’Arnold. Tout commence entre autres par une douleur dans votre cou, le long de votre colonne vertébrale. Cette dernière augmente de plus en plus, jusqu’à vous donne une sorte de céphalée. 

Ensuite, pour aggraver les choses, des sensations de brulure électriques légères se feront ressentir vers la moitié de votre cou. Et votre mal de tête augmentera en intensité. Vous aurez les yeux qui auront du mal à ouvrir et ressentirez comme des engourdissements. Les douleurs vont au fur et à mesure gagner toute votre tête. 

Dans certains cas, les douleurs autour du nerf d’Arnold peuvent s’accompagner aussi de vertiges. Si bien que, pour certains patients, bouger du lit semble impossible. 

En comprendre les causes

Il peut y avoir plusieurs causes à cette maladie. Dans la majorité des cas, c’est le stress qui en est à l’origine. À cause des tensions, tous les muscles et les nerfs sont mis à rude épreuve et peuvent entrainer ce genre de douleur. 

Il y a toutefois des personnes plus à risques que d’autres. Tel est votre cas si vous avez été victime de rhumatisme ou que vous avez de l’arthrose. 

Attention aussi à répéter trop de fois le même mouvement sur la base de votre cou, et ce, aussi bien pendant le sommeil que quand vous êtes actifs. Cela peut entrainer les douleurs autour du nerf d’Arnold. 

Sans oublier enfin les traumatismes et les chocs en tout genre en cas d’accidents.